Bien choisir vos supports d’investissement

Pour bien choisir vos supports d’investissement, interrogez-vous sur l’horizon effectif de votre placement en fonction de vos projets. La diversification est également une règle d’or en matière de gestion financière.

La principale question à vous poser pour bien choisir vos supports d’investissement est :

Quel est mon horizon de placement ?

La durée de votre investissement est un élément clé pour le choix d’un produit d’épargne adapté. Cette durée peut être différente de l’horizon réglementaire de votre dispositif en raison des possibilités de déblocage anticipé.

Concernant l’investissement de votre épargne salariale, prenez le temps de déterminer les échéances de vos grands projets de vie qui vont déterminer l’horizon effectif de votre épargne (mariage, achat de résidence principale, départ à la retraite …).

Sachez également qu’il vous sera possible de changer de supports de placement en fonction de l’évolution de votre situation et de vos projets.

Les vertus de la diversification

La diversification est une règle d’or en matière de gestion financière. Elle permet de mieux gérer le risque en combinant les classes d’actifs (actions, obligations, monétaire), les styles de gestion, les tailles de capitalisations, les secteurs d’activités et les zones géographiques.

Choisir un support, c’est rechercher un rendement potentiel en contrepartie de l’acceptation d’un niveau de risque plus ou moins élevé. Pour faciliter votre choix, tous les supports financiers sont notés sur une échelle de risque définie par l’AMF allant de 1 à 7.

Attention

A noter qu’aujourd’hui, les rendements des supports monétaires ne permettent plus de préserver le capital.

Une gestion « clefs en main » : la gestion pilotée par horizon

Avec ce mode de gestion, votre épargne est gérée en fonction de votre âge prévisionnel de départ à la retraite : au fur et à mesure que votre départ à la retraite approche, l’allocation d’actifs est progressivement désensibilisée, la part investie en actions étant réduite au profit de placements obligataires et monétaires.

Vous souhaitez donner du sens à votre épargne : les fonds solidaires

Les plans d’épargne salariale ont l’obligation de proposer au moins un fonds solidaire, c’est-à-dire un fonds investi à hauteur de 5 à 10 % dans des entreprises dites solidaires, c’est à dire engagées dans des projets à forte utilité sociale ou environnementale.

Il existe également des fonds « ISR », c’est-à-dire des supports qui sélectionnent les entreprises en fonction de critères sociaux, environnementaux et de gouvernance d’entreprise.