Utilisez l’épargne de votre PERCO une fois à la retraite

Votre Perco est alimenté par votre participation, votre intéressement, vos versements volontaires ou par vos droits issus du compte épargne-temps et par vos jours de congés non pris. Le PERCO est déblocable à la retraite, en capital ou sous forme de rente avec la possibilité de panacher les deux. Vous pouvez également y laisser fructifier tout ou partie de votre épargne.

Une grande flexibilité des modes de sortie

Au moment de votre départ à la retraite, la sortie de votre Perco est possible :

  • sous forme de capital si le plan le prévoit (ce qui est généralement le cas) ;
  • sous forme de rente viagère ;
  • en panachant rente et capital.

L’utilisation sous forme de capital vous permet de financer librement tous types de projets personnels lors de votre retraite (voyages, études des enfants, achat d’une résidence retraite …).

La conversion de votre épargne en rente viagère vous permet quant à elle, de bénéficier d’un complément de revenu régulier versé à vie. Dans ce cas, vous pouvez également en cas de décès, protéger votre conjoint avec la réversion ou un bénéficiaire désigné avec les annuités garanties.

Vous pouvez continuer à bénéficier de votre Perco une fois à la retraite

Vous pouvez aussi, une fois à la retraite, laisser fructifier tout ou partie de votre épargne sur votre Perco et la récupérer ultérieurement en procédant à sa liquidation totale ou partielle.

Vous pouvez même, une fois à la retraite, continuer d’y effectuer des versements. En revanche, ayant quitté l’entreprise, vous ne pouvez prétendre à l’abondement.

Une fiscalité avantageuse à la sortie du Perco

Si vous optez pour une sortie en capital :

Le capital et les plus-values réalisées sont exonérés d’impôt sur le revenu. Les plus-values sont en revanche soumises aux prélèvements sociaux au taux actuel global de 15,5 % comme tout autre placement financier.

Si vous optez pour une rente viagère :

Un abattement est appliqué sur le montant de la rente. Son taux dépend de votre âge au premier versement de la rente :

  • avant 50 ans : 30 %.
  • de 50 à 59 ans : 50 %
  • 60 à 69 ans : 60 %
  • à partir de 70 ans : 70 %.

Les rentes sont également soumises aux prélèvements sociaux sur la partie imposable.

Par exemple :

Si vous avez entre 60 et 69 ans inclus lors de la mise en place de votre rente, vous bénéficiez d’un abattement de 60 % et indiquerez 40 % (et non 100 %) du montant annuel de votre rente sur votre déclaration d’impôt sur le revenu.

Pour aller plus loin

Comment utiliserez-vous votre épargne ?